Jumelage Cotonou-Brazzaville

« Redonner à la ville ses missions fondamentales et ses ambitions pour l’épanouissement de la vie des citoyens et citoyennes »

Le Conseil départemental et municipal de la commune de Brazzaville a tenu sa première session le 10 décembre 2014. L’ouverture des travaux de cette session, était précédée par la cérémonie de signature d’une convention de jumelage entre Cotonou et Brazzaville. Plusieurs autorités administratives et diplomatiques étaient présentes à cette cérémonie.

Cette convention a été paraphée conjointement par Nicéphore Dieudonné Soglo, Maire de Cotonou et Hugues Ngouenlondélé, Président du Conseil départemental et municipal, Député-Maire de Brazzaville. A travers ce jumelage, les deux maires ont voulu mettre à profit les liens historiques, culturels, commerciaux et séculaires qui lient les populations des deux pays et singulièrement celles des deux villes. Tenant compte des aspirations profondes de leurs différentes communautés, les deux villes ont décidé d’élargir leur champ de coopération. Cette convention vise à instaurer une coopération permanente entre Cotonou et Brazzaville, procéder à des échanges permanents de connaissances et d’expériences dans tous les domaines de la gestion urbaine en vue du développement économique, technique, social et culturel des populations. Instaurer une commission permanente de suivi et de coordination de la coopération, constituée des représentants de chacune des deux municipalités et coprésidée par les deux Maires. Cette commission qui sera appelée à se réunir au moins une fois l’an alternativement dans l’une ou l’autre ville, doit comprendre un représentant de chacune des deux communautés implantées fortement dans les deux villes. Pour concrétiser ce jumelage, les deux parties ont mis sur pied un programme d’activités Brazzaville-Cotonou au cours de l’année 2015. Parmi ces activités, on peut noter entre autres, le renforcement des capacités des agents municipaux des deux villes, l’organisation des rencontres d’échanges des élus locaux sur la coopération décentralisée et la gestion participative des collectivités locales. Organiser des visites mutuelles des structures des deux polices municipales, instaurer des journées économiques et commerciales à Brazzaville et à Cotonou. Enfin, renforcer la coopération sur le plan du sport et du tourisme à travers l’organisation des colonies de vacances.

Dans son allocution prononcée avant la signature de ladite convention, le Maire de Cotonou, l’ancien Chef d’Etat du Benin, Nicéphore Dieudonné Soglo a plaidé pour des « villes aptes à assurer les besoins vitaux de l’homme pour son plein épanouissement. Notamment, en matière d’éducation, la culture, la santé, la mobilité urbaine, l’amélioration du cadre de vie et l’appui aux initiatives de production. L’atteinte de ses objectifs a-t-il poursuivi, ne peut être possible que grâce au transfert d’un certain nombre de compétences exercées antérieurement par l’Etat aux collectivités territoriales décentralisées. Une décentralisation digne de ce nom et surtout par l’octroi des subventions financières fortes ». La fin de cette cérémonie a été ponctuée par la remise des cadeaux entre le Maire de Brazzaville et le Maire de Cotonou.

Signature de l’accord de jumelage Brazzaville-Cotonou en présence des Conseillers municipaux